Fin 2014, le gouvernement flamand a lancé le Pacte de Rénovation. Son objectif majeur : rendre chaque habitation aussi économe en énergie qu’une nouvelle maison énergiquement performante d’ici 2050. Un indice E de 60 a été fixé pour les maisons plus anciennes. À partir de cette année (2021), un indice E de 30 s’applique aux nouvelles constructions. Ces objectifs ont un impact fort en termes de (re)construction : tout travaux doit être axé sur l’économie d’énergie. Afin de faire les bons choix, vous avez besoin d’un certain nombre de documents justificatifs, calculés par des professionnels. Climatrix peut vous aider à effectuer les calculs nécessaires afin de déterminer votre indice E.

(Re)construction économe en énergie avec un faible indice E

 

Depuis 2006, les maisons neuves en Flandre avec permis de construire sont obligées d’atteindre un certain indice E. Cet indice E est équivalent à un score qui prouve l’efficacité énergétique d’un bâtiment : plus l’indice E est bas, plus le bâtiment est économe en énergie. Atteindre cet indice E est l’une des exigences du certificat PBE (performance énergétique du bâtiment) pour un nouveau bâtiment ou en cas de rénovation énergétique majeure. À partir de 2021, cet indice E sera de 30. Si vous n’obtenez pas ce score, vous devrez payer une amende lourde. Si votre score est inférieur, vous pouvez bénéficier de différentes primes et de réductions importantes. De cette façon, le gouvernement souhaite promouvoir des habitations économes en énergie.

 

Documents justificatifs pour le certificat PEB

 

Le certificat PEB est établi par un certificateur indépendant sur la base des choix de matériaux et d’installation qui vérifie si les normes énergétiques du projet de construction sont respectées ou non. Les documents justificatifs appropriés tels que les plans de pose de chauffage au sol, les murs et les plafonds rafraichissants sont essentiels pour obtenir un calcul correct.

 

Un document justificatif doit contenir :

 

  • Un calcul de déperdition thermique du bâtiment et de chaque pièce selon les normes NBN EN 12831:2003 et NBN EN 12831 ANB:2015.
  • Une sélection des éléments d’évacuation de chaleur selon le système de circulation de la chaleur (sol, mur, plafond) selon la norme NBN EN 1264.
  • Tout autre élément d’évacuation de chaleur avec des systèmes de chauffage concernés (p. ex. radiateurs).

 

Le calcul de la déperdition thermique n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé

 

Ces documents, y compris les calculs de déperditions thermiques, sont importants dans le contexte des règlementations du certificat PEB. Il n’y a aucune obligation à le délivrer mais il est fortement recommandé. Depuis 2021, la norme minimale pour l’indice E est de 30 pour les maisons neuves. Geert Cardinaels, responsable innovation et qualité de Climatrix, explique : « Si vous ne travaillez pas avec des documents justificatifs, cela réduit fortement la marge de manœuvre. Tout tourne autour de cette valeur de 30. Le score de l’écolabel est également déterminé par la loi. À la demande du constructeur, nous délivrons toujours un document indiquant les résultats de déperdition thermique, les éléments d’évacuation de chaleur et de température de l’eau, calculés selon la norme. Grâce à ce document, le constructeur peut économiser un certain nombre de points pour le calcul de l’indice E, afin qu’il reste inférieur à 30.

 

Estimation juste des déperditions thermiques grâce à ClimaCalcul

 

Réaliser une estimation exacte des déperditions thermiques n’est pas un jeu d’enfants. Pour cela, vous avez besoin de professionnels disposant des bons outils de calcul. Avec ClimaCalcul, Climatrix aide ses clients installateurs, architectes et particuliers à calculer le plus précisément possible les déperditions thermiques dès la phase de devis, et cela peut également servir de pièce justificative pour obtenir le certificat PEB. Climatrix garantit ainsi à quiconque qui construit ou rénove d’obtenir l’estimation correcte d’indice E de sa maison. Geert Cardinaels : « Nous recommandons fortement à nos installateurs de fournir le document justificatif. Selon le gouvernement flamand, les méthodes de calcul doivent tenir de plus en plus compte des caractéristiques réelles des produits. »

 

L’estimation des déperditions thermiques vous fait économiser de l’argent

 

Geert Cardinaels: « Si vous ne transmettez pas vos calculs, le certificateur PEB estime votre indice sur la base de valeurs forfaitaires ou de « valeurs par défaut ». Ces valeurs sont fixes et sont calculées en dessous de la valeur moyenne. Ces valeurs ne sont donc pas bonnes pour votre certification PEB car elles sont calculées en négatif. Le constructeur obtient donc un indice E faible et peut donc être condamné à payer une amende. Notez également que le certificat PEB est définitif et ne peut pas être révisé. Une fois qu’il a été soumis et qu’une amende est réglé, il est considéré comme validé ».

 

Vérifiez le certificat PEB en amont

 

Il est donc crucial que le constructeur examine le certificat PBE en amont et, si nécessaire, effectue certaines vérifications complémentaires. Cette vérification est plus ou moins un passage obligé car obtenir un indice E faible génère automatiquement des économies d’argent. Par exemple, vous pouvez installer des panneaux solaires pour arriver au score de l’indice E nécessaire. Par conséquent, vous serez non seulement économes en énergie mais vous pourrez également bénéficier de réductions sur l’impôt foncier. Retrouvez toutes les informations à ce sujet sur le site du gouvernement flamand : de website van Vlaanderen.

 

Conclusion : calculez votre déperdition thermique lors d’une rénovation et d’une nouvelle construction

 

Vous allez construire ou rénover une maison ? Dans ce cas, vous devez prendre en compte des normes énergétiques de plus en plus strictes. Pour les nouvelles constructions, celles-ci sont claires, mais pour la rénovation il n’y a pas d’obligations en lien avec le Pacte de Rénovation, l’objectif énergétique 2050. Mais il serait tout de même prudent d’en tenir compte ! Les maisons qui ne présentent pas d’avantages énergétiques seront vraisemblablement moins intéressantes sur le marché immobilier futur et pourront être dévaluées. Climatrix peut vous aider à ce sujet : nous fournissons les documents justificatifs nécessaires pour l’établissement du certificat PEB aux installateurs, architectes et particuliers.

 

 

Warmteverliesberekening bij nieuwbouw en renovatie: het belang van EPB en E-peil