Les temps de crises sont généralement à l’origine de boosts d’innovations. En plein cœur du choc pétrolier des années 70, par exemple, la société suédoise NIBE s’est lancée dans le développement des pompes à chaleur. Un véritable coup de maitre, car la majorités des habitations suédoises n’étaient pas raccordées au gaz et il s’agissait également d’une méthode de chauffage beaucoup plus efficace. Aujourd’hui, l’histoire se répète : une nouvelle crise nous fait réaliser encore davantage qu’un système de chauffage et de refroidissement économe en énergie est indispensable. Wouter Peeters, directeur des ventes NIBE en Belgique nous explique comment les pompes à chaleur peuvent nous aider dans la transition vers un habitat autonome en énergie.

Un habitat neutre en énergie d’ici 2050

 

Depuis les années 70, la prise de conscience d’un habitat climatiquement neutre a énormément augmenté. Wouter Peeters (NIBE) : « Le climat est de plus en plus au centre des attentions, mais cela reste complexe de convaincre les consommateurs d’investir dans des systèmes économes en énergie. Heureusement, la pompe à chaleur est déjà devenue la norme dans les nouveaux bâtiments. Mais en Belgique, nous restons attachés à la chaudière à gaz ou au fioul, surtout par habitude ! Grâce aux obligations plus strictes EPB et aux subventions du gouvernement, de plus en plus de personnes commencent à s’intéresser à l’efficacité énergétique de leurs habitations. La hausse des prix de l’énergie engendre aussi le fait qu’une pompe à chaleur soit un très bon investissement. D’ici 2050, toutes les habitations devront être neutres en énergie. »

 

Indépendant des fluctuations tarifaires et de l’offre

 

La situation géopolitique de ces derniers mois a provoqué un bouleversement : « Nous entendons désormais plus souvent « Je ne veux plus être dépendant des fournisseurs d’énergie ». En investissant dans les technologies vertes, vous obtenez une certaine sécurité, les personnes s’en rendent davantage compte à présent. Parce qu’avec une maison économe en énergie, vous réalisez non seulement un bon investissement en réduisant votre consommation, mais vous devenez aussi moins dépendant de l’énergie et des fluctuations de prix. La situation actuelle nous force donc à faire face aux faits. Sans oublier que la valeur de revente d’une habitation écoénergétique sera forcément beaucoup plus attractive. »

 

Plan étape par étape pour un habitat autonome en énergie

 

Le chemin vers un habitat autonome en énergie est différent pour chacun : « La pompe à chaleur à elle seule ne résout pas tout. L’isolation non plus. Un système de distribution économique tel que le chauffage par le sol ne fonctionne pas non plus seul. Il faut penser par étapes et ne pas vouloir tout faire en même temps, à moins que votre budget ne le permette. Quelle est le niveau d’isolation de votre logement ? Vous souhaitez vous débarrasser de votre chaudière à gaz ou au fioul ? Dans ce cas, optez pour une pompe à chaleur maintenant et passez sur un système de distribution dans un second temps. Le woningpas et le label EPC exigés par le gouvernement vous aident également dans vos choix, il présente les mesures que vous pouvez prendre et les primes que vous pouvez obtenir. Il est essentiel que vous ayez une bonne idée de l’objectif final et des différentes étapes pour y parvenir. »

 

Un habitat autonome en énergie avec un accompagnement

 

Il existe tellement de modèles de pompes à chaleur et de systèmes de distribution sur le marché que vous ne savez souvent pas quoi choisir. « C’est vrai que c’est assez complexe, c’est pourquoi nous recommandons toujours de se faire accompagner par un expert. Il serait en effet dommage d’investir dans une pompe à chaleur mais que le modèle choisi vous laisse dépendant de votre chaudière à gaz. Nous vous recommandons une « pompe à chaleur hybride entièrement électrique » qui vous permet d’accéder à un système entièrement durable, à votre rythme. De plus, la coopération et la coordination des différents systèmes sont cruciales. Un bon partenaire de construction tel que Climatrix assure un fonctionnement parfait comme il se doit. »

 

Laissez votre installateur CVC vous guider

 

Chez Climatrix nous sommes entièrement en accord avec ce point et recommandons toujours de suivre les conseils de votre installateur CVC. Kim Vaessen, PDG de Climatrix : « Demandez s’ils ont de l’expérience dans la construction neuve ou plutôt la rénovation. Et exprimez clairement vos besoins : chauffage uniquement, ou chauffage et refroidissement. En exprimant correctement vos besoins et en décrivant votre situation, l’installateur pourra se faire une idée concrète de l’installation qui sera la plus adaptée pour votre logement dans le futur. Il pourra aussi vous présenter plusieurs options avec chacune leurs atouts et inconvénients. »

 

Conclusion : comment vivre de manière autonome en énergie ?

 

Quels sont vos options et moyens en tant que (re)constructeur pour préparer votre habitation à l’avenir ? Une bonne connaissance du marché est essentiel, alors documentez-vous et faites confiance aux professionnels. Vous ne pourrez sûrement pas tout réaliser en même temps, mais chaque investissement vous apportera beaucoup à long terme. Cela vous permet non seulement d’économiser votre budget tout en vous offrant la tranquillité d’esprit et le confort nécessaires.

 

 

Op weg naar energie-onafhankelijk wonen: warmtepompen
  • Op weg naar energie-onafhankelijk wonen: warmtepompen
  • Op weg naar energie-onafhankelijk wonen: warmtepompen2

Climatrix est le partenaire des professionnels des systèmes de chauffage et de refroidissement innovants.

Climatrix fournit des conseils sur les systèmes durables de chauffage au sol, au mur et au plafond aux particuliers, architectes, bureaux d’études, entreprises de construction, architectes d’intérieur et entreprises d’installation. Nous ne fournissons nos matériaux et services qu’aux entreprises d’installation.